L'actualité du foot anglais

Emile Smith-Rowe, le nouveau joyau de la couronne

Emile Smith-Rowe, face à chelsea
Chaussettes basses, ballon jamais à plus de 30 centimètres de ses pieds, un joueur comme on en voit de moins en moins

Malgré une nouvelle saison morose des gunners, une lueur d’espoir est apparue, nommé Emile Smith-Rowe.

Un talent s’en va, et un autre arrive, ainsi va le football. Alors qu’Özil s’en va pour Fenerbahçe, un autre numéro 10 explose à Arsenal. Pour Emile Smith-Rowe, tout a commencé le 26 décembre 2020, dans ce derby du nord de Londres face à Chelsea. Alors au plus mal, les gunners battent des Blues alors leader de Premier League. Emile Smith Rowe, ou ESR, explose aux yeux des amateurs de ballon rond. Mais qui est-il et comment en est-il arrivé là ?

Né le 28 Juillet 2000à Croydon dans la banlieue nord de Londres, c’est ici qu’Emile grandit et marque ses premiers buts. Très vite, on voit qu’il n’est pas un simple joueurs comme ceux de son âge. Dès ses 10 ans, il est repéré par un scout d’arsenal. L’histoire aurait pu s’arrêter là. Une heure de métro de chez lui pour se rendre à Hale End, le centre de formation des Gunners. Pas de soucis pour le jeune homme déjà fan des gunners. Son parcours pour devenir joueur professionnel démarre ici. Simon Collings journaliste pour l’evening standard raconte « Ça ne le dérangeait pas de faire un si long trajet entre Croydon et Hale End,. Il lui arrivait même de traverser à toute vitesse des rails abandonnés, de sauter sur des trains ou de courir dans le métro« .

Ses débuts à Arsenal

Très vite, les formateurs d’Arsenal se rendent compte qu’ils ont entre leurs mains un gamin très prometteur. Surclassé en U18 alors qu’il n’est qu’en U16, puis surclassé de nouveau avec les U23 d’arsenal (équivalent de l’équipe 2 en France) Emile impressionne. Très à l’aise balle aux pieds techniquement, il est aussi doté d’une vision du jeu qui lui permet de voir ce que les autres ne voient pas. Faux lent, comme un certain Mesut Özil, il lui arrive également d’être replacé sur le côté gauche de l’attaque. On l’estime encore trop tendre dans les duels pour l’aligner en numéro 10 et lui donner les clés de l’équipe.

Mais dès l’été 2018, et pas encore 18 ans, qu’Unai Emery l’appelle lors de la préparation estivale de l’équipe A d’Arsenal. Il participera à des matchs de présaison confirmant tout le bien qu’on pense de lui à Hale End. C’est en Septembre 2018 lors d’un match d’Europa League qu’Unai Emery lui donnera ses premières minutes en entrant contre les ukrainiens du Vorlska Potlava. Et il marquera même un but lors de sa troisième apparition en Europa League face à Qarabag.

Premier échec et rebond

Emile Smith-rowe sous les couleurs d'Huddersfield
Une demi-saison à Huddersfield qui va permettre à Emile de véritablement lancer sa carrière

A l’hiver de la saison 2018-2019, il est décidé d’envoyer Emile en prêt à Leipzig. L’idée est simple, prêté pour 6 mois, il doit aider le club de Red Bull à se qualifier en Ligue des Champions. Mais tout ne se passe pas comme prévu. A peine arrivé, il se blesse à l’aine, ce qui va le priver des terrains pendant plus de 2 mois. Cette blessure est due à sa croissance, qui n’est à ce moment là pas encore terminée. Au final il ne jouera que 28 minutes avec le club allemand lors de son prêt. Premier échec pour Emile. Le début de saison 2019-2020 ne lui laisse que très peu d’opportunités de s’exprimer. L’équipe d’Arsenal est alors en grande difficulté. Emery est limogé, et Emile doit se contenter de miettes lors de matchs de coupe et de match avec l’équipe réserve.

L’arrivée d’Arteta va changer les choses. Arteta estime qu’il doit jouer, ne pouvant lui assurer cela, il est prêté en Championship à Huddersfield. Alors en difficulté en championnat, Smith-Rowe arrive dans une équipe en panne de confiance se battant pour ne pas descendre en troisième division, alors que l’équipe venait l’année précédente de descendre de Premier League. Emile va devenir indispensable. Aligné en numéro 10 il va prouver qu’il n’a rien à faire ici. 19 matchs titulaires, 2 buts et 1 passe décisives. Au-delà des statistiques, il laisse une impression de facilité. Arteta est même obligé d’intervenir pour demander à ce qu’on le fasse souffler. Avec des matchs tous les 3 jours, il enchaîne les bonnes performances. Il permet à Huddersfield de se maintenir avant la dernière journée.

Début de l’ère Smith-Rowe à Arsenal

Handicapé par une nouvelle blessure en début d’année, et un début de saison catastrophique des gunners, rien ne se passe comme prévu. Pas titulaire, il doit se contenter de bouts de matchs en Europa League. Un autre bout de match lors de la défaite contre City en coupe le 22 Décembre. Puis arrive le 26 Décembre 2020. Première titularisation contre Chelsea, une passe décisive pour son compère Bukayo Saka, et une prestation plus qu’aboutie. Depuis, 4 titularisations en championnat pou 3 victoires et un match nul. En prime, le but de la qualification en prolongations contre Newcastle.

Certes Emile Smith Rowe, n’a joué que quelques matchs avec les Gunners. Mais son talent est tel qu’on ne voit pas comment Arteta pourrait s’en passer. Un joueur élégant, comme on n’en voit plus beaucoup. Il caresse le ballon à chaque touche de balle. Dans un style très simple, pouvant jouer en 1-2 touches de balle dans les 30 derniers mètres adverses pour éliminer, il est aussi capable d’éliminer en 1 contre 1 pour faire marquer, comme lors de son match contre Newcastle. Un joueur élégant et efficace, comme pour nous rappeler au bon souvenir de Mesut Özil. Son style atypique, surnommé le « De Bruyne de Croyden », et ses chaussettes baissées, nous font penser à un autre joyau de la couronne…(dont on vous a parlé lors de la review d’Aston Villa )

Nous pensons qu’Emile Smith-Rowe a tout pour s’imposer sur le long terme chez les Gunners. Et plus si affinité (coucou les three lions). Si vous souhaitez en voir plus sur Emile Smith-Rowe, je vous renvoie vers cette vidéo Youtube pour en découvrir un peu plus sur le jeune anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *